Electricité et lumière

C’est l’usage de vos combles qui va déterminer l’installation électrique. Bien qu’en général il y a souvent l’électricité qui alimente une ampoule, ce n’est pas un circuit suffisant pour relier les prises et l’ensemble des éclairages. Imaginez bien l’aménagement de vos pièces pour en déterminer l’emplacement des fenêtres puis du circuit électrique

La lumière naturelle

fenêtre de toit, velux, chien assis ? Comment voir le jour là haut ? Encore une fois, il est important pour cela de se renseigner auprès de votre commune pour savoir quel type de fenêtre vous avez le droit de poser, avec quelle orientation. S’attaquer à la toiture peut semble effrayant mais poser un velux c’est possible avec de la rigueur, un bon mode d’emploi et beaucoup de prudence. De façon générale, nous vous conseillons de faire appel à un professionnel quand vous vous attaquez à la charpente de votre maison.

La lumière artificielle : installer l’électricité dans les combles

L’électricité permet d’apporter de la lumière mais aussi le chauffage ! Assiduité et rigueur sont de mises pour respecter des normes et ne pas mettre en danger votre famille. Ne prenez pas à la légère cette étape et faites appel à un professionnel si vous estimez ne pas en être capable. Vous avez deux possibilités : vous brancher au compteur existant en bas ou créer une installation autonome. Vous avez obligatoirement un tableau électrique en bas, mais quand il a été posé, ce n’était que pour une certaine capacité. Maintenant, est-il toujours suffisant par rapport à la consommation électriques prévues dans les combles ? Ne faudrait-il pas un tableau indépendant ?

Comme pour le plan des cloisons, faites un plan pour l’électricité. Le dessin vous permettra d’estimer le nombre de prises et d’interrupteurs nécessaire. Les travaux électriques doivent être réalisés aux normes NF C 15 100.

Astuces

  • Dans une chambre, on vous conseille un minimum de 3 prises
  • Pensez au va et vient en haut et bas des escaliers ou des très grandes pièces.